L’impact écologique de nos vêtements.

L’impact écologique de nos vêtements

Pourquoi nos vêtements polluent autant ?

L’industrie du textile est la deuxième industrie la plus polluante au monde. Matières premières, transport, production : les vêtements polluent tout le long de leur chaîne de production. On t’explique comment au cours de son cycle, un vêtement détruit la biodiversité et rejette du CO2.

La production et l’extraction de matières premières

Le polyester, fibre la plus utilisée dans nos vêtements, est une matière synthétique fabriquée à partir du pétrole, ressource non renouvelable et très polluante. Quant au coton, autre matière commune de nos vêtements, sa production est très (trop) gourmande en eau et utilise un quart des pesticides mondiaux. Sa culture détruit les sols et les cours d’eau aux alentours.

La transformation des matières premières

Transformer les matières premières en vêtements nécessite l’usage de produits chimiques très toxiques pour l’environnement. Par exemple, la teinte d’un vêtement utilise des produits qui contiennent des métaux lourds, très nocifs pour la biodiversité. En plus de cela, ces produits nécessitent d’être rincés. Tous les résidus se déversent donc dans les eaux usées. De ce fait, 17 à 20 % de la pollution mondiale des eaux serait causée par l’industrie textile.

L’acheminement des vêtements

Souvent, à cause de la délocalisation, les points de production et de distribution sont à des dizaines de milliers de kilomètres l’un de l’autre. Pour que le transport suive les collections qui changent toutes les semaines en magasin de fast fashion, il doit être régulier et rapide. L’avion est donc le moyen de transport le plus utilisé. Il est aussi celui qui rejette le plus de gaz à effet de serre.

La distribution des vêtements

Dans les points de distribution, les vêtements sont empaquetés, souvent chacun dans un emballage en plastique. Rajoutant encore des déchets, qui souvent ne finissent pas recyclés. Enfin, ils doivent encore être acheminés à leur point de vente.

 

Le saviez-vous ? Pour arriver en magasin, un jean parcourt en moyenne 65 000 kilomètres.

 

Avec le sourire,

Les Nomades 🙂

https://www.instagram.com/lesno_mades/ & https://jaimedijon.com/